L3 : Bgadad, un exemple de la vie urbaine

Publié le par M.Belmessaoud

Leçon 3 : Bagdad, un exemple de la vie urbaine

Fondée en 762 par le calife Al-Mansour (754-775), Bagdad compte 1 million d’habitants au Xe siècle : elle est le cœur politique, commercial et intellectuel de l’Empire musulman.

http://www.cndp.fr/secondaire/languespratique/arabe/monde_arabe/images/bagdad-ronde.jpg

http://www.cndp.fr/secondaire/languespratique/arabe/monde_arabe/images/bagdad-ronde.jpg

 

En quoi l’exemple de Bagdad traduit-il la diversité et l’essor de la civilisation musulmane au IXe siècle ?

I) Le calife et le rayonnement culturel de Bagdad

Texte d’Al-Ya’ qubi : - Sous quelle dynastie est fondée Bagdad ?

1) L’essor des sciences

Qui est Al-Khawarizmi ? Qui l’a fait venir à Bagdad et Pourquoi ?

Les califes abbassides y ont attirés les plus grands savants. Ils construisent « les maisons de la sagesse » qui sont des lieux qui regroupent des bibliothèques, des centres de traduction (grec, persan…). Dans toutes les grandes villes musulmanes, on retrouve ces lieux : Tolède, Cordoue... Les savants traduisent les œuvres antiques et font progresser la médecine, l’astronomie, la géographie, la médecine,  la navigation… : Al Idrisi, Averroès, Avicenne.

De l’Inde à l’Espagne, les musulmans bâtissent une civilisation urbaine et raffinée.

2) L’organisation de l’espace urbain

Dossier p.22-23 : Quelles sont les fonctions de la ville musulmane?

. La ville remplit plusieurs fonctions :

Bâtiment ou lieu

Fonction

- Fonction religieuse   

 mosquée 

- Fonction politique  

 palais du Calife 

- Fonction culturelle et intellectuelle  

hammam, bibliothèque, observatoire, centres de traduction

- Fonction marchande 

 ports, souks

:

II) Le monde musulman : un carrefour commercial

Compléter la carte à l’aide du manuel p.27 

Bagdad est surtout au carrefour des grandes routes du monde musulman, elle est le principal centre du commerce.

Les marchands arabes se déplacent en caravane de chameaux d’un bout à l’autre de l’empire chercher des produits qu’ils revendent aux Byzantins ou aux Italiens (esclaves, or, ivoire, épices, bijoux, soie, étoffes, fruits, alun...). Les échanges se font principalement avec des monnaies de forte valeur (or). Grâce à de gros navires et à des techniques avancées (gouvernail d’étambot, boussole, astrolabe) la navigation leur est facilitée. 

                                                                                                                                                                   

Conclusion :

Les musulmans sont de grands bâtisseurs de villes : Bagdad, Le Caire, Damas ou Cordoue sont plus peuplées que les villes d’Occident. Marchands habiles, artisans talentueux, poètes, traducteurs, penseurs, médecins et savants renommés, ils sont largement plus civilisés et raffinés que les Occidentaux et jouent un rôle considérable dans l’éveil intellectuel de l’Europe.

Publié dans Cours

Commenter cet article