Les inégalités devant l'alphabétisation

Publié le par M.Belmessaoud

Thème 2 : Les inégalités devant l’alphabétisation

Quel lien peut-on faire entre le niveau de développement d’un pays et son niveau d’alphabétisation ?

                        

http://www.la-seauve-sur-semene.fr/userfiles/Alphabet(1).jpg

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200903/20/57183.jpg

 

CETTE ETUDE EST INTRODUITE PAR UNE ETUDE DE CAS COMPARATIVE

Etude comparative Alphabétisation et accès à l'éducation au Burkina Faso et en France : LIEN

 

Leçon : Education et développement

 

« Pourquoi l’éducation est-elle au cœur du développement ?

 I) L’alphabétisation et l’accès au savoir : une fracture Nord-Sud


Depuis 1980, le nombre d’analphabètes dans le monde a fortement diminué.

Cependant 20 % de la population mondiale est encore analphabète avec de grandes inégalités entre les pays développés et les pays pauvres. Si l’alphabétisation progresse dans ces pays, 98 % des adultes analphabètes dans le monde entier vivent dans les pays pauvres.

 Les inégalités existent également à l’échelle nationale : dans les pays développés comme dans les pays en développement, les populations pauvres sont les plus exclues et les moins éduquées.

 

II) L’éducation pour tous : une condition essentielle du développement

 Une personne instruite a plus de chance de trouver un travail bien rémunéré. De plus, une population instruite favorise les progrès scientifiques et le développement du pays.

      

DES FEMMES INSTRUITES

Au niveau des enfants

- Baisse de la fécondité (mariage plus tardif, contraception…)

- Meilleure préoccupation vis-à-vis de la santé et de l’éducation de ses enfants (hygiène, alimentation, scolaire…)

Effets sur la société

- Réduction de la croissance démographique

-Diminution de la mortalité infantile

- Augmentation de l’espérance de vie

- Amélioration des taux de scolarisation et d’alphabétisation


Pour réduire les inégalités les Etats, ONG, ONU (UNESCO, UNICEF…) travaillent de concert pour mettre en place des politiques dédiées à l’éducation.

Conclusion :

L’alphabétisation (savoir lire et écrire) et l’accès à l’éducation (au savoir), sont les clés essentielles du développement. Or, les inégalités entre les pays et à l’intérieur des pays (villes, campagnes) sont très fortes. Donner à tous un accès à l’éducation apparaît comme un enjeu fondamental pour le développement durable.

Publié dans Cours

Commenter cet article